Liberté

Publié le par Véro

Liberté

Se détacher du regard de l'autre,

De ce qu'il va pouvoir penser de nous,

De nos actes…

Sortir de l'illusion d'être compris/e.

Faire simplement

Ce que l'on sent juste pour soi,

Ne plus se justifier, ne plus argumenter.

Etre en paix avec soi

Et donc avec autrui,

Parce que notre choix

A été fait en âme et conscience.

Voilà encore quelques pas,

Vers plus de liberté,

La liberté d'être soi, simplement soi…

Enfin soi !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Lueur d'aube, la montagne s'allume en ce dimanche matin d'octobre.<br /> Les mots se réveillent, les uns après les autres, cherchant un lien entre eux, une histoire, si possible la même, ou un sens.<br /> Repos est le premier à me parler.<br /> Calme lui tient la main. <br /> Temps s'arrache du lit et vient s'imposer comme leader de cette journée.<br /> Le mot Parenthèse bâille et me promet une surprise.<br /> J'inspire profondément et le mot Être se profile habillé de son inséparable compagnon, Présent.<br /> Je regarde le soleil se lever depuis mon lit, et le mot Silence résonne par sa légèreté et le doux ronronnement d'Amanda sous la couette.<br /> Je plonge en moi, ferme les yeux, et le mot Grâce s'impose en mon cœur, libérant une émotion comme un souffle de bonheur.<br /> Chance frappe à la porte comme pour me rappeler qu'il est toujours à mes côtés, aujourd'hui encore davantage.<br /> Je le remercie, jamais assez.<br /> Le temps se dilate, s'arrête presque, tandis que je pense au mot Amitié, condiment nécessaire à la vie, venant épicer délicieusement mes repas de sa présence autant que le mot Partage qui vient s'asseoir à ses côtés.<br /> Je me sens exaucé, je me sens accompli, je me sens aimé.<br /> Les mots m'aiment et je les aime, tous. <br /> Même les sombres, les tristes, les violents, les sournois, car chacun d'eux viennent m'apprendre une expérience, une réparation, une aliénation parfois, qui me pousse à me dépasser, à laisser le passé passer, à la conquête de mes paysages insoupçonnés, de mes déserts, de mes plaines sauvages, ou de ma montagne sacrée.<br /> Aujourd'hui, le mot Chemin s'esquisse avec les mots à travers des résidus de brume comme une évidence, comme une danse avec la vie, comme un livre qui s'écrit.<br /> La note du jour a la mélodie d'une lettre.<br /> M comme aime, ou motivation, ou moteur, ou main.<br /> Quand j'écris, c'est une main qui se pose sur la mienne et qui dessine avec moi le croquis du monde, les ombres et les reflets d'une existence riche, soulignée par le mystère d'une présence dans le tableau :<br /> Un touareg bleu qui écrit sa route dans la lumière d'un soleil ami, puisant sa mélodie dans les mots de la source du monde, une lyre dans ses mains, chaque corde vibrant comme une allégorie à la vie.<br /> Le mot Harmonie se fait subtilement entendre avant d'inonder la toile de lumière.<br /> <br /> Je signe avec le mot Étrange, et il me sourit.<br /> Complice, ma plume s'envole deux ailes à ses côté, légèreté et liberté, avec elle le mot Libellule.<br /> <br /> <br /> Montreux, dimanche 12 octobre 2014
Répondre